Bombermine : Bomberman en ligne et contre 1000 adversaires

Il y a 30 ans, mon ordinateur avait 16 kilo-octets de mémoire, un processeur cadencé à 3,5 MHz, des touches en caoutchouc et les programmes étaient enregistrés sur un magnétophone à cassette. Cette année là, un étrange petit personnage coiffé d’un casque faisait son apparition, courant frénétiquement dans des labyrinthes où il plaçait des bombes sur-dimensionnées pour tenter de réduire en cendres ses adversaires avant qu’ils ne le pulvérisent.

Bombermine : Bomberman en ligne et contre 1000 adversaires

Une des raisons du succès de Bomberman, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est sans conteste son mode multijoueur. Le petit bonhomme à l’allure cartoonesque a en effet été porté sur de nombreuses machines et permettait, suivant la version, des parties comprenant jusqu’à dix joueurs.

Le poseur de bombes est de retour et si l’esprit et les graphismes à base de sprites sont fidèles à l’original, vous devrez cette fois faire face à des centaines d’adversaires dans une version en ligne massivement multijoueur rebaptisée Bombermine.

Bombermine : Bomberman en ligne et contre 1000 adversaires

Les cartes ont été redimensionnées pour pouvoir accueillir tous ces joueurs (jusqu’à 1000 par serveur) et il est bien difficile d’en faire le tour sans buter sur un adversaire dont le seul but est de vous faire exploser la cafetière. Fort heureusement, votre avatar renaîtra encore et encore après chaque rencontre malencontreuse avec la bombe d’un autre joueur.

On retrouve rapidement ses marques, les éléments de base du gameplay n’ayant pas changé : certains murs sont indestructibles alors que d’autres révèlent des bonus quand ils sont soufflés par une bombe pour vous aider à courir plus vite, à poser plus de bombes ou pour en augmenter la portée. J’ai pu constater toutefois quelques nouveautés comme un Pacman qui dévore le plateau de jeu ou le Nyan-bomb…

Pour rejoindre une partie, suivez le lien en fin d’article puis choisissez un serveur et un pseudo. Vous devrez alors décider de vous battre seul contre les autres joueurs ou de vous joindre à une équipe ou de créer la vôtre. Quelque soit votre choix, vous disposez d’un chat pour dialoguer avec vos alliés ou vos adversaires.

Méfiez-vous de Bombermine : 30 ans après sa sortie, ce jeu est toujours aussi prenant malgré ses graphismes d’un autre âge. Ne démarrez pas une partie si vous avez un dossier à boucler impérativement pour ce soir.

 LIEN Bombermine

Image : Mark [CC BY-SA 2.0]

Partager cet article
Facebooktwitterpinterestmail
Étiquettes : ,
© 2011 - 2020 Le Newbie. Tous droits réservés.
Fièrement conçu par Theme Junkie et moi même.