HTC renonce à bloquer les bootladers de ses smartphones sous Android

HTC a confirmé l’information sur sa page Facebook : les bootloaders de leurs futurs smartphones ne seront plus verrouillés.

Il y a eu un nombre incroyable de commentaires de nos clients qui veulent avoir accès à des bootloaders ouverts sur les téléphones HTC. Je veux que vous sachiez que nous avons écouté. Aujourd’hui, je confirme que nous ne vérouillerons plus les bootloaders de nos appareils. Merci pour votre passion, votre soutien et votre patience ». Peter Chou, CEO de HTC

Peter Chou, directeur général, ne précise pas si HTC a envisagé une solution pour les smartphones déjà distribués, et pour lesquels le bootlader est bloqué.

Certains d’entre vous se demandent peut être pourquoi il est important que les bootloaders ne soient pas bloqués. Le bootloader est le premier «logiciel» qui est exécuté par le smartphone lors de son démarrage. Ce «logiciel» est intégré au smartphone par le constructeur. Sa fonction est de démarrer l’appareil et de lui préciser quel système d’exploitation (dans le cas qui nous intéresse, quelle version d’Android) il doit exécuter. Si la version du système d’exploitation ne correspond pas à celle qu’attend le bootloader, le smartphone ne peut pas démarrer.

C’est pour cette raison que certains téléphones Android ne sont plus mis à jour. Mais si le bootloader peut être modifié, il est alors possible de lui faire «accepter» un système d’exploitation alternatif. Il existe de nombreux forums qui proposent des versions modifiées et optimisées (autonomie, rapidité…) par leurs soins de ces système d’exploitation. En installant ces versions, votre téléphone démarre une nouvelle vie et sa durée de vie se trouve alors grandement prolongée.

Partager cet article
Facebooktwitterpinterestmail
Étiquettes : , ,
© 2011 - 2020 Le Newbie. Tous droits réservés.
Fièrement conçu par Theme Junkie et moi même.