Le robot jongleur de Disney

0

Même s’ils ont beaucoup évolué techniquement au fil des années, les animatroniques des parcs d’attraction restent des machines qui se contentent de répéter inlassablement les mêmes mouvements programmés dans des ordinateurs qui pilotent leurs servomoteurs. Cela pourrait bien changer prochainement grâce aux / à cause des (rayer la mention inutile) recherches menées dans le laboratoire de recherches Disney à Pittsburgh. Afin de pousser un peu plus loin le réalisme, les experts en robotique y ont développé un robot jongleur humanoïde capable de jouer à la balle avec un être humain.

Le robot jongleur de Disney

Le robot utilise un Kinect de Microsoft pour détecter l’objet qui lui est lancé et suivre sa trajectoire, ce qui lui permet de l’attraper dans la paume de la main. Les mouvements sont plutôt fluides et le robot peut ensuite relancer l’objet vers son compagnon de jeu.

Pour rendre un peu plus humain leur robot et susciter l’émotion (n’oubliez pas qu’on est chez Disney), les chercheurs lui ont appris à suivre du regard son partenaire de jeu et à baisser la tête pour regarder l’objet qu’il vient d’attraper. S’il vient à rater la balle qui lui est lancée, il secouera la tête d’un air réprobateur ou haussera les épaules puis regardera autour de lui pour voir où elle est tombée.

Tremblez pauvres humains ! Un pas de plus vient d’être franchi vers la domination des machines. Ça commence par un robot qui jongle avec une balle en mousse tout en imitant quelques mimiques humaines pour nous amadouer et ça se termine par des cranes humains qui jonchent le sol par milliers, écrasés par les chenilles des machines qui ont pris le pouvoir et traquent les survivants pour les exterminer.

D’ailleurs entre Disney et Skynet, il y a quatre lettres en commun… Impossible que cela soit dû au hasard !

Alors, c’est pas un signe ça peut être ?

Partager cet article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Étiquettes : , ,
© 2011 - 2017 Le Newbie. Tous droits réservés.
Fièrement conçu par Theme Junkie et moi même.