Life on Mars

0

 Le radio-réveil à sonné ce matin. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas entendu. Un moment de flottement avant d’ouvrir les paupières… qui se referment lentement. Une faible lueur pointe dans la brume de mon demi sommeil : pourquoi la radio s’est elle déclenchée ? Tiens, je connais cette chanson. Quel jour sommes nous ? Oui, voila. C’est bien ça, aujourd’hui c’est lundi.

Life on Mars - Curiosity : vue de dessous

Deuxième tentative pour ouvrir les yeux… qui se referment lentement. Encore un effort, la brume se dissipe pour laisser place à une lumière éblouissante. Comment garder les yeux ouverts dans ces conditions ? Pourtant les volets sont fermés. Il semble que la lumière provienne de la table de chevet. Mais comment se fait-il que l’affichage du radio-réveil soit aussi lumineux ce matin ? Je suis sûr que je connais cette chanson ! Ça y est, je me souviens : les vacances sont terminées. Je chausse mes lunettes récupérées à tâtons entre le réveil et la lampe afin de dissiper ce qu’il reste de brouillard.

Une fois debout, les automatismes se remettent en place rapidement. Un de mes moments préférés de la journée pour commencer : le petit déjeuner en famille et l’indispensable tasse de café. Puis tout s’enchaîne rapidement. Chacun connait son rôle et accompli ses tâches matinales. La mécanique est bien rodée même s’il faut parfois jouer des coudes pour prendre son tour dans la salle de bains. La maison s’anime, elle est en vie.

« Life on Mars » !

C’était ça ! La chanson du radio réveil tout à l’heure, c’était « Life on Mars » de Bowie.

Puis c’est le départ, chacun de son coté. Toujours difficile de se quitter le matin pour affronter les mines défaites des automobilistes ou des passagers des transports en commun qui se rendent au travail. C’est écrit sur leurs visages : c’est lundi et le ciel est gris.

Je fouille dans la bibliothèque de mon smartphone à la recherche de « Life on Mars », j’active le bluetooth et je monte le son de l’auto-radio. J’adore cette chanson ainsi que la série britannique éponyme. Je ne vois plus les visages gris de mes congénères et le ciel défait !

Le monde est ainsi fait. D’un coté ceux dont le visage est peint de nuages et de l’autre ceux qui ont décidé d’apprécier ce qu’ils ont, ceux qu’ils ont, ce qu’il sont et ce qu’ils veulent être.

Demain je serai réveillé avant le radio-réveil et je choisirai la chanson que j’écouterai avant de me lever. Probablement « Life on Mars » de Bowie.

(Image : Nasa)

Partager cet article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à vous abonner au site. Vous pouvez aussi me retrouver sur Google+, Twitter ou Facebook pour d'autres infos.



Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

  1. Bonne année 2013 !
  2. Paroles de blogueurs #8
  3. Bonne année 2015 !
  4. Bonne année 2017 !

Étiquettes : , ,
© 2011 - 2017 Le Newbie. Tous droits réservés.
Fièrement conçu par Theme Junkie et moi même.