Nokia s’amuse à troller l’iPhone

0

Edité le 02/03/2013 : le site est maintenant fermé. Retrouvez les vidéos sur YouTube.

Pour promouvoir la sortie du Lumia 900 grace auquel Nokia espère reconquérir le marché américain, Nokia a mis en ligne un site web baptisé Smartphone Beta Test.

Mais au lieu de choisir de vanter les mérites de son nouveau Windows Phone dont un compteur égrène le temps restant avant le lancement, Nokia a choisi de nous montrer sur le mode de la caméra cachée les réunions du service qualité d’un constructeur dont le nom n’est jamais cité, même si le smartphone flouté dans les vidéos est facilement reconnaissable, même si la date du 12 mai 2007 visible en bas de la deuxième vidéo ne laisse aucun doute, le premier iPhone ayant été lancé en juin 2007 aux Etats-Unis.

Chacun reconnaîtra d’ailleurs sans mal dans les propos du cadre qui annonce les problèmes rencontrés avant d’être renvoyé dans ses 22 mètres par ses collègues, les principaux défauts reprochés à l’iPhone, à savoir la « prise de la mort », la mauvaise lisibilité de l’écran en pleine lumière et la fragilité du smartphone d’Apple.

Espérons pour Nokia et Windows Phone 7 que cette campagne agressive ne sera pas à double tranchant, la moindre erreur risquant de ne pas leur être pardonnée en cas de problème technique après ce genre de publicité. Mais il est vrai que le constructeur Finlandais n’est pas le premier venu en matière de construction de téléphones. Même s’il a connu des difficultés ces dernières années, celles ci n’ont été que la conséquence d’erreurs de stratégie et de positionnement, et nullement de problèmes de qualité, la réputation de Nokia sur ce point étant justifiée et irréprochable.

Edité le 02/03/2013 : le site est maintenant fermé, mais les vidéos sont toujours disponibles sur YouTube :

SmartPhoneBetaTest.com Fragile

SmartPhoneBetaTest.com Outside

SmartphoneBetaTest.com Deathgrip

Partager cet article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
© 2011 - 2017 Le Newbie. Tous droits réservés.
Fièrement conçu par Theme Junkie et moi même.